L'Astrolabe est à quai, débarquement à DDU en Terre Adélie

L’Astrolabe, navire polaire français, est un maillon essentiel dans la chaîne logistique des Terres Australes et Antarctiques Françaises. Sa mission est de taille : ravitailler les stations de Dumont d’Urville et Concordia, coupées du monde depuis la fin de l’été dernier.

Cinq fois par an, d’octobre à mars, le navire effectue des rotations (nommées R0 pour la 1ère de l’été puis R1, R2…) entre Hobart en Australie et le continent blanc. Objectif : acheminer les Hommes et le matériel, mais assurer également le ravitaillement en carburant et surtout en nourriture !

Dis Google, c’est où la Terre Adélie ?

2500 km d’océan séparent les bases scientifiques de la première épicerie ! Soit entre 5 et 15 jours de navigation selon les conditions. Si d’octobre à mars, les rotations rythment la vie des bases, pendant environ neuf mois de l’année la banquise isole complètement « les hivernants » du reste du monde.

Dans son journal de bord, Pierre témoigne de l’importance du navire. Un lien vital pour les équipes postées en Terre Adélie. Extraits :

Vendredi 19 janvier 2018 – Fin de R2, c’est un tournant dans la campagne d’été à DDU qui s’opère.

« Sous une neige fine et un ciel très gris, le 2ème raid logistique de la saison vers la station franco-italienne de Concordia, à l’intérieur du continent, est parti. Ils mettront 10 jours pour atteindre leur destination.

L’hélicoptère a transbordé des passagAstrolabe en Antarctique, hélico sur DDUers sur l’Astrolabe, dont une quinzaine d’hivernants de la TA 67, puis le bateau rouge s’est enfoncé dans le gris, cap au nord. C’est la fin de la rotation R2. Il devrait revenir dans deux semaines environ, pour la rotation R3 avec un nouvel équipage.

Toute la base ou presque était là pour saluer les partants. Certains heureux de rentrer, d’autres désemparés. C’est un moment toujours sensible pour les uns et les autres, tellement ce qui est vécu ici est fort. »

Jeudi 18 janvier – L’Astrolabe est à quai. C’est l’événement du jour !

« L’Astrolabe a réussi à casser les dernières centaines de mètres de glace. C’est la première fois en deux ans et une première pour ce nouveau navire. Une partie de l’équipage a enfin pu débarquer à DDU. La première plongée se prépare… » Une plongée à suivre bientôt sur Un été en Antarctique, la série de l’hiver que Bleu Tomate est fier de vous faire vivre !

C’est ici pour en savoir plus sur l’Astrolabe !

Et là pour revivre la traversée !