Faites vos vœux pour 2022 !

Toute l’équipe de Bleu Tomate vous souhaite une belle et heureuse année !

Que 2022 soit remplie d’initiatives, de joies et de rencontres comme celles que nous avons vécues en 2021. Que la transition en Provence poursuive son chemin et que les acteurs.rices qui y participent puissent être entendu.e.s !

Nous sommes impatient.e.s de vous faire découvrir le millésime 2022 de la transition en PACA.
Et en attendant, nous vous proposons de nous écrire ici vos vœux, lecteur.rices de Bleu Tomate. Nous avons hâte de lire vos rêves, vos résolutions, vos convictions : imaginons ensemble 2022 !

Ecrivez ce que vous souhaitez pour 2022.

Ecrivez-vos voeux pour 2022

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
5 messages.
François Huet de Carcès a écrit le Jan 18, 2022
Cette période de crise sanitaire depuis deux ans maintenant nous pousse à sortir de nos schémas traditionnels. En créant le podcast du tourisme positif (X)perientiel, j’ai pu constater le nombre impressionnant d’initiatives inspirantes qui sont mises en place par des acteurs du tourisme engagés et visionnaires.

Plusieurs liens communs ressortent. Premièrement une intention clairement définie et sincère. Ensuite la notion de sens comme point d’ancrage pour fédérer autour de soi ses différentes parties prenantes. Cette raison d’être permet de sortir du schéma de compétition et d’entrer dans cadre de coopération avec son écosystème. Dans le contexte actuel avec le peu de visibilité, il est normal que nous ayons des peurs. Et je dirais tant mieux, car elles nous poussent à nous recentrer sur l’essentiel. C’est une véritable invitation à non pas prendre du recul mais de faire un pas de côté pour nous permettre d’avoir un autre regard sur notre activité. On voit très bien que cette logique de « toujours plus » nous emmène contre le mur et donc nous avons l’obligation de changer nos modes de fonctionnement, de consommation, de production. Je crois en ces fondamentaux pour avancer. Ce pas de côté est non négociable si nous voulons sincèrement faire les évolutions nécessaires.

J’ai décidé que l’année 2022 serait une année de belles opportunités durant laquelle nous allons nous retrouver, innover, co-construire un monde diffèrent, meilleur je l’espère et ensemble. Quand on y réfléchit bien, c’est plutôt excitant, non ?
J’espère que cela vous donne autant qu’à moi.

François Huet
Hôtelier de métier avec une carrière internationale. Aujourd’hui j’accompagne les acteurs du tourisme à développer un tourisme guidé par le sens, en proposant des activités vertueuses et en lien avec son territoire. Je l’appelle positif car je le souhaite inclusif, non culpabilisant et qui donne envie. Pour cela, le questionnement de l’impact de nos activités sur la santé de la planète et de l’humanité est source d’innovation, de transformation et de différenciation nécessaire pour répondre aux enjeux actuels.
Jessica Crillon de Fort-de-France a écrit le Jan 15, 2022
2022 sera une année chargée pour les engagés.
J-6 ans.
Nous nous préparons peu à peu à la Grande Bascule de Marseille.
Le rendez-vous est donné pour le 28 mai 2028.
Ils arriveront par toutes les routes, toutes les mers, avec leurs graines et espérances. Tout le monde entrera dans la danse, un vent d'espoir emportera tout sur son passage.
Vous êtes invités. Évidement.
En 2022, entrez dans la Bascule. Chacun aura sa place.
Voilà mon petit rêve pour cette année. Bientôt vous revoir et planter.
Nos villes deviendront forêts et nos boucans, des mélodies.
Àïoli!
Florian Pascal de Aubenas les Alpes (04) a écrit le Jan 13, 2022
Le temps d’après...

On est bien loin du temps où, sous le gui, à minuit, le 31 décembre, entouré de la famille et de ses amis, on s’étreignait pour souhaiter la bonne année, en s’embrassant copieusement sur les joues refroidies par un temps hivernal...

Cette année, ce sera sûrement à travers une visio, ou un masque, que l’on croisera ces regards pleins d’espoir pour une année nouvelle. Et pas dans le chalet habituel puisque les vacances au ski sont annulées faute de neige, et d’amis retenus à l’isolement !

Mais ce n’est pas grave !
Ce qui compte ; c’est la foi de chacun en un avenir meilleur où l’envie de partage et de respect prévaut sur le repli sur soi.

Une envie de rencontre avec des hommes et des femmes proches de leur terroir, appréciant les bonnes valeurs de paix, reconnaissant le travail accompli, respectueux des idées de chacun, soucieux de la nature qui nous entoure, et partageant la joie de vivre.

Il ne faut pas être spectateur, mais bien acteur de notre monde d’après...

C’est mon état d’esprit, et ce sont les vœux que je formule, pour tous, à l’aube de cette année 2022 !

Florian Pascal
Agriculteur et président du Réseau des magasins de producteurs de la région PACA
Pierre Leroy de Puy-Saint-André a écrit le Jan 11, 2022
J'ai fait un rêve...
La nuit dernière, après une longue discussion avec mon fils, j'ai fait un rêve.
L'humanité, dans son ensemble avait compris que le moment était décisif et qu'il était tout simplement question de sa survie.
Enfin, après tant d'années de crises successives, nous avons choisi de vivre mieux. La crise "salutaire" a duré tant que nous refusions de comprendre. C'était compliqué de se désintoxiquer de nos addictions à la consommation et à la compétition et d'abandonner nos égoïsmes. Certains l'avaient compris, mais qu'ensemble nous choisissions ce nouveau voyage sur terre pour atteindre ce monde désirable, peu y croyaient. Pourtant, nous n'avions plus que le malheur à perdre et le bonheur a découvrir.
La frugalité et le partage sont devenus nos nouvelles addictions. Enfin les besoins primaires de chacun sont satisfaits dans le respect des non humains et de celle qui consent a nous héberger. Qui aurait pu imaginer les effets positifs en cascade qui surviendraient ?
Il a "suffi" d'ouvrir les yeux.
C'était un rêve, un vœu, c'est devenu réalité en 2022.

Pierre Leroy- Elu du 05, conseiller délégué à la mobilité et à la transition écologique de la communauté de communes du Briançonnais et président du Grand Briançonnais.
Pauline Daniel de Avignon a écrit le Jan 11, 2022
Le fait de faire reposer uniquement sur les consommateurs individuels les réponses à la crise climatique et de biodiversité, ça culpabilise et c’est injuste. Il faut que ça change de manière systémique, que les politiques s’en emparent.
On manque d’évaluation politique, on n’est jamais sur le bien commun mais dans les pensées à court terme, dans le carriérisme.
Avec #Metoo, on assiste à la fin de l’impunité.
Mon vœu, c’est qu’on poursuive ce chemin sur la fin de l’impunité dans tous les domaines. Qu’on évalue une politique en fonction des promesses et des réalisations
Pauline Daniel - photographe culinaire
Fermer