« Entrepreneuse dans l’âme » et « heureuse au milieu des plantes, les mains dans la terre, les cheveux plein de bestioles » c’est ainsi que se définit Christelle Colic. Son projet ? Installer une safranière menée en agriculture biologique sur la commune de Demandolx au cœur du Parc Naturel Régional du Verdon.

Passionnée de randonnée, Christelle s’est très vite intéressée aux plantes sauvages, notamment les comestibles.  De cet intérêt est née l’idée de  faire un stage chez un maraîcher bio, « juste pour voir« . Et bien que le métier soit physiquement très difficile, elle s’est rendue compte que « c’était là que je voulais être« .

Après plusieurs tentatives d’installation infructueuses en agriculture dans le Var, c’est finalement sur un terrain de 1250 m2 qui lui appartient sur la commune de Demandolx, qu’elle a l’idée de s’installer lorsqu’elle y observe un champ de crocus sauvages.

La tête sur les épaules, consciente du parcours qui l’attend, Christelle souhaite, dans un premier temps, conserver son emploi et faire de sa safranière une activité agricole secondaire. Elle se fixe 4 ans pour développer son projet.

La collecte participative sur la plateforme Miimosa doit l’aider à financer les investissements indispensables au démarrage : les bulbes ainsi que les outils et équipements nécessaires à la culture du safran.

Découvrez son projet en détail ici.